S’enregistrer  -  Se connecter Accueil   Accueil  |forum   Forum  | disk   Membres  | Contact   Contact  | Liens Web   Liens Web mardi 6 décembre 2016    
Réseaux sociaux
pix
pix   pix
pix icone facebookFan page de Facebook icone de TwitterSuivre sur Twitter icone de RSSFlux RSS icone EmailEcrire au webmaster pix
pix   pix

Webcam
pix
pix   pix
pix

Cliquez sur l'image pour le direct
pix
pix   pix

Station Météo
pix
pix   pix
pix pix
pix   pix

Archives
pix
pix   pix
pix pix
pix   pix

Données Météo
pix
pix   pix
pix
pix
pix   pix

Prévisions
pix
pix   pix
pix





pix
pix   pix

Pratique
pix
pix   pix
pix
pix
pix   pix

Hors Météo
pix
pix   pix
pix
pix
pix   pix

Twitter Live
pix
pix   pix
pix


pix
pix   pix

pix10 pix11
 
 

Mayenne et climat 

La rivière "la Mayenne", qui prend sa source dans les collines du Perche a donné son nom au département. Ce cours d'eau, après un parcours de 204 kilomètres dont 113 dans la traversée du département, se jette dans la Maine, affluent de la Loire.

Idéalement situé au carrefour économique des régions Pays de la Loire, Bretagne et Normandie, ce département est le plus petit et le moins peuplé de la région des Pays de la Loire avec une superficie de 5200 km² et une population d'un peu plus de 285 000 habitants. Peu urbanisé, il ne compte que trois villes de plus de 10 000 habitants: Laval le chef-lieu au centre, Mayenne au nord et Château-Gontier au sud.

La Mayenne présente un relief assez accidenté avec des altitudes variant de l'ordre d'une centaine de mètres sur une large moitié sud et pouvant atteindre les 200 à 300 mètres au nord-ouest et au nord-est. Le mont des Avaloirs, situé à la frontière de l'Orne, offre à l'ouest de la France, son point culminant avec une altitude de 417 mètres. Appartenant au massif primaire armoricain, le sol mayennais se compose de roches aussi diverses que le granit, le schiste gréseux ou le calcaire.

L'activité industrielle est harmonieusement répartie dans le département qui est le plus industrialisé des Pays de la Loire, avec un salarié sur trois dans l'industrie. Le pôle agroalimentaire est de tout premier ordre, grâce à une transformation sur place, d'une part importante de la production agricole. Il compte des entreprises d'envergure nationale voire européenne (Lactalis, Bel, Socopa). D'autres secteurs d'activités comme l'électronique, la plasturgie, la construction mécanique, l'industrie du textile et l'édition se sont imposés sur les marchés nationaux et méritent d'être signalés.

L'agriculture mayennaise se situe au 9ème rang nationale pour la production agricole finale, grâce au poids des productions animales: 3ème rang en viande bovine, 5ème rang en lait et production porcine, 12ème rang pour les volailles. Près de 12 000 exploitations emploient 17% de la population active.

Mais parler de la Mayenne c'est aussi évoquer son emblème, ses sites touristiques et ses personnages historiques.

Le cheval est l'orgueil du département et ce n'est pas étonnant que Pégase ait été choisi pour emblème. Le cheval fait partie du paysage et a suscité nombre de vocations et de professions liées à l'activité équestre, révélatrices d'un phénomène économique.

Plusieurs sites remarquables et bénéficiant d'un patrimoine architectural apportent un témoignage historique intéressant parmi lesquels figurent le château carolingien de Mayenne, la ville romaine de Jublains, les châteaux de Lassay-les-Châteaux et de Sainte-Suzanne, les grottes de Saulges ou l'Abbaye de la Roë.

Enfin, la Mayenne a vu naître plusieurs personnages célèbres dont l'histoire aura retenu leur nom comme Ambroise Paré (père de la chirurgie moderne), Jean Cottereau dit Chouan, Henri Rousseau dit le Douanier (peintre), Alfred Jarry (créateur d'Ubu), Alain Gerbault (navigateur).

Du fait de la proximité de la mer et de la Baie du Mont-Saint-Michel, le climat de la Mayenne est de type : ·océanique sur les régions centrale et méridionale, ·océanique dégradé sur la partie septentrionale.

Les pluies fréquentes (160 à 180 jours par an) ne sont négligeables en aucune saison, mais présentent un maximum du mois d'octobre au mois de février. Rarement très intenses, hormis sous les orages, elles tombent sous forme de bruines, pluies fines ou crachins. En liaison avec les perturbations venant de l'Océan Atlantique, les vents d'Ouest ou de Sud-Ouest peuvent entretenir une humidité permanente qui se condense sous des formes multiples : rosée, brouillards et brumes.

Les cumuls pluviométriques sont très variables selon les secteurs géographiques mais dépassent partout en moyenne les 700 millimètres. Dans le Haut-Maine et le Pays de Pail, les quantités d'eau avoisinent les 850 millimètres. Sur les Collines de l'Ernée et le Bocage Mayennais, les pluies sont un peu plus importantes avec des totaux variant entre 850 et 900 millimètres, avec un maximum de 970 millimètres à Saint-Mars-sur-la-Futaie. Sur la Mayenne Angevine et le Maine Angevin, régions les moins arrosées de la Mayenne, les quantités d'eau oscillent entre 700 et 750 millimètres. Sur le reste du département, les totaux pluviométriques sont compris généralement entre 750 et 800 millimètres. C'est en Décembre et Janvier que les pluies les plus importantes sont recensées. Les cumuls mensuels dépassent fréquemment les 100 millimètres notamment sur le Bocage Mayennais et le Pays de Pail. Les mois de Juin à Août sont en revanche plus cléments et figurent au palmarès des mois les moins arrosés de l'année. Les quantités de pluie qui varient entre 40 et 50 millimètres, sont essentiellement produites par des précipitations orageuses.

La douceur de la température et d'assez faibles écarts au cours de l'année sont une autre marque de ce climat. Les hivers sont dans l'ensemble assez cléments alors que les étés ne connaissent pas de très grosses chaleurs. La température moyenne de janvier, mois le plus frais, présente peu de différence du nord au sud, et s'établit entre 4 et 5 degrés du Pays de Pail à la Mayenne Angevine. Juillet et Août, qui sont les mois les plus chauds, affichent des températures moyennes identiques et variant entre 18 degrés des limites de l'Orne jusqu'à presque 20 degrés aux confins du Maine-et-Loire.

L'insolation annuelle moyenne est comprise entre 1700 heures au Nord et 1800 heures au Sud et la moitié de cet ensoleillement se produit de Mai à Août. D'ailleurs, durant ces quatre mois, le soleil est présent pendant plus de 200 heures avec un maximum en Juillet.

Les vents d'ouest à sud-ouest sont prédominants quelque soit la saison mais les journées ventées demeurent plus rares que sur les départements côtiers. Le nombre de jours avec des rafales supérieures à 60 kilomètres par heure n'est que de 34 à Laval et en moyenne, le vent ne dépasse les 100 kilomètres qu'une seule fois par an.

D'autres phénomènes météorologiques peuvent être observés selon la période de l'année ou le lieu. Les brouillards (60 à 70 jours par an) présentent un maximum à l'ouest de la rivière " La Mayenne " et un minimum à l'est. Les orages (15 à 20 jours par an) ont une répartition inverse :maximum à l'est et minimum à l'ouest. La grêle présente un maximum dans la moitié Nord (5 à 10 jours par an) et un minimum dans la moitié Sud (moins de 5 jours par an). Enfin, la nébulosité (couverture nuageuse du ciel) moyenne annuelle est décroissante du Nord (7/10 du ciel) à l'extrême Sud-Est (moins de 6/10 du ciel).



pix   pix


pix pix

Webmaster : Gaël GUIHOT - Contactez-moi

Le Webmaster du site décline toute responsabilité en cas d'accident lié à l'interprétation des données

pix pix

W!n Design